• Leçons de grec
  • Avant tout se poser les bonnes questions
  • L'enfant de l'œuf
  • Un Moustique dans la ville
  • NOUVEAUTÉS
  • À PARAÎTRE
  • Avant tout, se poser les bonnes questions
  • Leçons de grec
  • Celui qui revient
  • Moi, Président
  • La République d'Uzupis
  • Un Moustique dans la ville
  • L'Enfant de l'œuf
Le Serpent à Plumes revient pour la rentrée littéraire 2017 avec 4 titres.

EXTRAITS

Dans la presse

Mark E. Smith dans Foutraque !

Mark E. Smith nous raconte sa vie avec The Fall sans mâcher ses mots, au contraire il se lâche dès la première page (la 7ème ligne pour être précis) en traitant ses musiciens de « pleurnichards ». Sur les 270 pages du livre, il dit du mal de tout le monde (avec une mauvaise foi qui fait sourire), sauf des piliers de comptoir qui consomment dans les pubs de Manchester. Mark E. Smith n’aime personne : John Peel, Liam Gallagher, John Lennon, Morrissey, Elvis Costello, Gang Of Four, les labels Rough Trade, Factory Records et Virgin, les journalistes, les australiens et encore mieux ses musiciens. Par contre il aime le foot, notamment George Best, les Stooges, le label Kamera Records, des écrivains et surtout passer du temps dans les pubs.
http://www.foutraque.com/chronique_livre.php?id=4840

Mark E. Smith dans Foutraque !

Twitter

Génial festival @ARamettes 🎉 pour la mise en scène du roman de Ginevra Lamberti 👏🏻😃❤️ https://t.co/df8HxXMVIM

Merci @ARamettes et bonne lecture à toute la famille 📖😃👌🏻 https://t.co/iDXJkV7AVB

La vie continue ! Épreuves de Niroz Malek revenues de correction. Au pointage ! 📝 à Le Serpent à… https://t.co/XE3ydAvVUg

Un petit Han Kang peut-être ? Ou un Ginevra Lamberti tout beau, tout frais ? 😊 https://t.co/FgfaVE983G

Revival !!😍 https://t.co/HxEpfpeYpq

Quel plaisir de découvrir, ce matin, le colis venu de notre imprimeur Firmin Didot !… https://t.co/Elp9lzk98E

[cf: HAN KANG] "Liste noire" d'artistes sud-coréens : prison pour l'ex-directeur de cabinet de Park https://t.co/NnU44PmJgj via @LObs

Le Serpent à Plumes était déjà fan de Valérian et Laureline en 1994! Et bonne chance au livre de… https://t.co/dN1p8nWHbh

RT @EditionsJentayu: Le numéro 6 "Amours et Sensualités" de la revue Jentayu est en ligne ! 11 pays d'#Asie visités à travers #littérature,…

A propos du "Promeneur d'Alep", de Niroz Malek : « C'est un roman absolument extraordinaire. C'est un journal, le journal d'une ville sous les bombes. C'est à la fois très bien écrit, très tragique mais en même temps extrêmement résistant. Je vous le recommande. »
Nicole Gnesotto, « L'esprit Public », France-Culture le 18/12/2016

https://www.franceculture.fr/emissions/lesprit-public/la-strategie-du-front-national-donald-trump-et-les-chines

Dans la presse

Fawaz Hussain dans Le Canard Enchaîné

"Sur un sujet grave, ce roman est d'une légèreté de bon aloi : drôle, goguenard, jamais cynique."

Fawaz Hussain dans Le Canard Enchaîné

Le Canard Enchaîné « Gundoro, mollah dans un petit village kurde, en a ras le turban de prêcher pour "deux ou trois bouseux grabataires". Il fait ses valises pour Diyarbakir, s'installe comme guérisseur-charlatan, spécialiste des "versets coraniques prononcés à l'envers". Mais le verlan en arabe a ses limites ! Son fils Sino, élevé dans une école turque, décide d'émigrer à Paris, rejoignant la cohorte de ces hommes "se déplaçant comme des pions sur l'échiquier noir et blanc de l'absurde".