Zoonomia

Roman
ISBN : 9791097390952
Parution : 08/02/2018
376 pages
Prix : 21 €

Zoonomia

BESSORA

LA DYNASTIE DES BOITEUX (tétralogie) Michée, prophète de l’ancien testament, a anoncé la naissance du Messie à Bethléem. Mais il a aussi prédit, en deux versets et moins de cinq lignes, l’avènement d’une dynastie de puissants boiteux. Quelques millénaires plus tard, la prédiction semble s’accomplir… En ce jour-là, dit l’Eternel, Je recueillerai les boiteux, Je rassemblerai ceux qui étaient chassés, ceux que J’avais maltraités. Des boiteux, Je ferai un reste, de ceux qui étaient chassés une nation puissante ; Et l’Eternel régnera sur eux, à la montagne de Sion, dès lors et pour toujours. Michée 4 - Ancien Testament Bessora, à travers cette saga en quatre tomes, déroule sur trois siècles la lignée des boiteux, tous marqués par l'esclavage, tous claudiquant, qui de la jambe, qui de la langue, qui de l'esprit. Volume 1 - ZOONOMIA 1846. Johann, 15 ans, débarque de la Réunion à Paris. Bâtard et métis, il vient se faire reconnaître par son père, un aventurier aux vies multiples. Après quoi il compte bien devenir explorateur, le plus célèbre de tous, et tuer des gorilles. Mais l’affaire tourne court. Son père est déjà reparti pour l’Afrique et le tout jeune homme va devoir faire ses premières armes à Paris. Il découvrira l’amour auprès d’une épouse esseulée et apprendra son premier métier, taxidermiste, aux galeries Perrin. Plus tard viendra le temps du Gabon, des forêts tropicales, des fleuves dont on remonte la source comme on remonte vers un passé lourds de secrets et de parfums. Le personnage de Johann a été librement inspiré de la vie de Paul Belloni du Chaillu, premier homme "blanc" (tout comme Johan, ses origines sont à la fois métis et bâtardes) a avoir observé de près les gorilles, et découvert les tribus pygmées. Zoonomia est le premier titre d’une saga historique en quatre volumes, La Dynastie des Boiteux.
On en parle :
à propos de Cyr@no :
"Une telle énergie et une telle fantaisie qu'on ne peut, comme sur les réseaux sociaux, que "liker" des deux pouces." Héléna Villovitch, ELLE
à propos de Cueillez-moi, jolis messieurs
"Bessora possède un grand souci de construction romanesque doublé d'une attention méthodique portée au langage." L'Humanité
"Talentueuse acrobate, Bessora alterne deux monologues, multiplie les scènes cocasses, observe sans fausse pudeur ses personnages." Le Monde
à propos de 53 cm
"Une véritable jubilation de la langue et de l’écriture." Le Figaro Littéraire
"Un des livres les plus drôles et les plus féroces de cette rentrée littéraire." Le Nouvel Observateur