• Nos parents nous blessent avant de mourir
  • L'Empire du mensonge
  • Animal Boy
  • Zoonomia
  • Nés pour être damnés
Nos parents nous blessent avant de mourir

Nos parents nous blessent avant de mourir

My Seddik RABBAJ

En librairie le 05 avril 2018

Voici le roman de Habiba, femme libre.
Habiba est née dans le Maroc des années cinquante. Lycéenne, elle s'enhardit et se met à arpenter sa ville, Marrakech. Elle se promène place Jeema el-Fna avec des camarades, dont Taoufik. Habiba et Taoufik tombent amoureux l'un de l'autre, la vie est belle, ils se découvrent, vont au cinéma, ils font des projets, ils attendent tout l'un de l'autre.
Jusqu'au jour où les murs se dressent, où la famille, la tradition, l'enferment, elle, la femme. Couverte d'opprobre, Habiba est mariée de force à un tanneur.
Pourtant elle se relèvera et, avec une force peu commune, elle construira son destin, imposant sa liberté. Elle qui avait subi la soumission de sa mère, elle transmettra à ses filles le courage et l'espoir.
Portrait d'une femme exceptionnelle, le roman est aussi celui du Maroc. My Seddik Rabbaj nous mène tout au long du livre dans les rues d'Essaouira, de Safi, mais surtout de sa ville bien-aimée, Marrakech.

L'Empire du mensonge

L'Empire du mensonge

Aminata Sow Fall

En librairie le 01 mars 2018

Au Sénégal, trois familles partagent une cour. Cette cour est un véritable Eden où ils partagent les repas, des joies et les peines, les longues discussions et les récits des ancêtres.

Quand la famine frappe, les familles se dispersent et les enfants grandissent avec le lointain souvenir de leur paradis perdu. Et le temps passe. Mais peu à peu ces mêmes enfants se retrouveront et parviendront à recréer une nouvelle cour commune, une nouvelle île édénique remplie d’espoirs.

Avec ce conte résolument moral, Aminata Sow Fall exalte les valeurs simples et la richesse des cœurs. Elle affirme haut la nécessité de rebâtir nos sociétés sur un modèle d’entraide et de partage, de sincérité et de courage.
Animal Boy

Animal Boy

Karim MADANI

En librairie le 08 février 2018

Animal Boy est un roman puissant, électrique, un roman sur fond de dope et de punk-rock, qui raconte l’itinéraire d’un toxico, Alex, dans le Paris de la lose, sur fond d’attentat au Bataclan.

Alex a été témoin de l’horreur le soir du Bataclan, mais va savoir pourquoi, dans son délire de junky en manque, il va raconter aux flics le soir-même qu’il est un rescapé, qu’il a tout fait pour sauver cette fille qu’on a retrouvée dehors, dans ses bras. Et il va s’enfoncer dans son répugnant mensonge, jusqu’à la noyade.

Karim Madani, spécialiste du hip-hop et des cultures urbaines, signe avec Animal Boy un roman noir comme le fond de la Seine, poisseux comme la malchance, un roman violent écrit avec une furieuse énergie, tragique écho d’un certain réel de nos villes, quand la bande-son dérape dans le crime.

Prenant la réalité en pleine face, en romancier, il fait entrer l'évènement dramatique du Bataclan dans le domaine de l'écriture et de la fiction.
Zoonomia

Zoonomia

BESSORA

En librairie le 08 février 2018

LA DYNASTIE DES BOITEUX (tétralogie)
Michée, prophète de l’ancien testament, a anoncé la naissance du Messie à Bethléem. Mais il a aussi prédit, en deux versets et moins de cinq lignes, l’avènement d’une dynastie de puissants boiteux. Quelques millénaires plus tard, la prédiction semble s’accomplir…

En ce jour-là, dit l’Eternel, Je recueillerai les boiteux,
Je rassemblerai ceux qui étaient chassés, ceux que J’avais maltraités.
Des boiteux, Je ferai un reste, de ceux qui étaient chassés une nation puissante ;
Et l’Eternel régnera sur eux, à la montagne de Sion, dès lors et pour toujours.
Michée 4 - Ancien Testament


Bessora, à travers cette saga en quatre tomes, déroule sur trois siècles la lignée des boiteux, tous marqués par l'esclavage, tous claudiquant, qui de la jambe, qui de la langue, qui de l'esprit.

Volume 1 - ZOONOMIA

1846. Johann, 15 ans, débarque de la Réunion à Paris. Bâtard et métis, il vient se faire reconnaître par son père, un aventurier aux vies multiples. Après quoi il compte bien devenir explorateur, le plus célèbre de tous, et tuer des gorilles.
Mais l’affaire tourne court. Son père est déjà reparti pour l’Afrique et le tout jeune homme va devoir faire ses premières armes à Paris. Il découvrira l’amour auprès d’une épouse esseulée et apprendra son premier métier, taxidermiste, aux galeries Perrin.
Plus tard viendra le temps du Gabon, des forêts tropicales, des fleuves dont on remonte la source comme on remonte vers un passé lourds de secrets et de parfums.

Le personnage de Johann a été librement inspiré de la vie de Paul Belloni du Chaillu, premier homme "blanc" (tout comme Johan, ses origines sont à la fois métis et bâtardes) a avoir observé de près les gorilles, et découvert les tribus pygmées.

Zoonomia est le premier titre d’une saga historique en quatre volumes, La Dynastie des Boiteux.
Nés pour être damnés

Nés pour être damnés

Jamal BENBRAHMI

En librairie le 11 janvier 2018

Un homme né un vendredi 13 et son épouse née un vendredi 13 ont un enfant né un … bon, là le père triche un peu, c’est un jeudi 12 mais en échange de quelques grammes d’herbe, c’est bon, le petit sera déclaré né un vendredi 13 aussi.

Le Guinness Book valide, une secte Irlandaise le reconnaît aussitôt comme son Messie tandis qu’une autre voit en lui l’Antéchrist à occire au plus vite. Le père du Messie, également narrateur et plus ou moins vampire, doté d’une épée magique et de la faculté de voler, défend sa famille depuis l’Irlande jusqu’en Algérie, en passant par l’Irak en guerre, contre tout un tas de démons coriaces et archi-motivés.

Foutraque, hallucinant, débridé, libertaire, dantesque, Nés pour être damnés est un coup de folie, un hommage venu d’Algérie aux romans pulps de l’Amérique des années soixante, avec des décors en carton peint, des méchants aux rictus improbables et des épées magiques qui clignotent dans les cieux crépusculaires et eschatologiques.

J’avais remarqué que mes cinq fidèles manifestaient ces derniers temps un certain enthousiasme à voir Melouka et Mahdi dans ce château, en tout cas bien plus que du retour de Nawal et Bakir. Il y avait du soleil dehors, dans le jardin, Ahmed préparait la table pour le déjeuner. Quand nous nous y installâmes, Nawal et moi, arriva sir Gerald et comme à l’accoutumée il tenait un journal à la main.
« … Alors révérend … des nouvelles du vampire ?
— … Vous avez deviné juste … Dracula vient de faire sa première victime, une femme de trente ans parait-il.
— … Prenez un siège et servez-vous …
— … C’est très aimable a vous, Maître … Vous n’êtes pas sans savoir le fait marquant du jour ? »
Nawal, qui s’était emparée du Guardian, me montra du doigt la date : vendredi 13 Mars 1998.
« … Puis-je vous rappeler que nous devons procéder au baptême de l’enfant ce soir ?
— … Pour que la prophétie s’accomplisse … c’est bien cela révérend …
— … Oui, Maître … pour que la prophétie s’accomplisse … »